Croissants chauds pour le sécurité d'Edouard

Quel drôle de titre !

L'explication vient à la page 61 de mon livre. Pour ceux qui ne l'ont pas encore dévoré, la voici: il s'agit d'Edouard Balladur pendant sa campagne présidentielle de 1995 qui l'opposait à Jacques Chirac...Il y avait plus de 200 gardes du corps à suivre tous ces politiques dans leurs aller venues au Parc Expos du Bourget et ces Men in Black sans scrupules se gavaient des croissants que j'achetais pour les pauvres techniciens à qui il ne restait que les miettes...Ca suffit pour faire une chanson !

Commentaires (3)

1. Ally (site web) 21/11/2013

Habitant Taradeau nous avons re9cupe9re9 un petit poney errant ,si son martie le recherche qu'il contacte la gendarmerie des Arcs qui lui donnera nos coordonne9es, il va bien et a repris des forces.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau